Fuite d’eau enterré

Que faut-il savoir sur la fuite d’eau enterrée ?

Soupçonnez-vous une fuite d’eau dans votre canalisation souterraine ? Ce type de fuite n’est pas à prendre à la légère puisqu’il pourrait fragiliser les fondations de votre maison. Comment détecter une fuite d’eau enterrée ? Quelles sont les techniques utilisées ? Les réponses dans cet article.

Qu’est-ce qu’une fuite d’eau enterrée ?

Comme son nom l’indique, la fuite d’eau enterrée concerne les fuites dans les canalisations souterraines. Elles se trouvent dans la partie extérieure de l’habitation comme le jardin, sous un bâtiment ou un terrassement, etc. Pour les fuites d’eau classique, on remarque tout de suite des taches d’humidité sur le mur ou le plafond. En revanche, la fuite d’eau enterrée est difficile à repérer puisqu’elle ne se manifeste en surface qu’après un long moment.

Vous devez donc vérifier constamment le compteur pour pouvoir diagnostiquer une fuite. Ainsi, vous pouvez la traiter à temps. Toutefois, la plus grande difficulté réside dans l’accès aux tuyaux enfouis dans le sol. Cela nécessite souvent de grands travaux d’où l’importance de confier cette tâche à un professionnel dans le domaine.

D’où viennent les fuites d’eau souterraine ?

Il existe différents facteurs qui entrainent une fuite d’eau enterrée. L’ancienneté de l’installation est, sans doute, l’une des premières causes de ce problème. Avec le temps, les tuyauteries sont enclines à la corrosion et celles-ci vont alors se détériorer.

Un défaut d’installation pourrait être aussi une cause sous-jacente d’une fuite. Dans la plupart des cas, la faille se situe au niveau de l’assemblage des joints de canalisation. Afin d’éviter les dégâts, la conduite d’eau doit être soumise à un test pour assurer son étanchéité et sa résistance.  

Mis à part ces problèmes d’installation, les changements climatiques sont aussi à l’origine de la fuite. En hiver, la température s’abaisse jusqu’à ce que les canalisations soient gelées. Pourtant, les tuyaux ne supportent pas cette variation thermique et cela les rend très fragiles et cassants.

Enfin, les canalisations se détériorent rapidement si elles sont installées sous un terrassement ou une infrastructure trop imposante. En effet, la tuyauterie s’affaiblit sous la pression de ces constructions.  

Quels sont les résultats ?

Une fuite d’eau enterrée entraine de lourdes conséquences si elle n’est pas repérée à temps. Voici quelques exemples des dégâts qu’elle peut engendrer.

  • Un affaissement du terrain et de la fondation : lorsque l’humidité devient trop importante, les fondations de votre maison risquent de s’effondrer. Vous remarquerez aussi des grosses fissures sur le mur. Il en est de même pour le sol, son assèchement demandera beaucoup plus de temps.
  • Une hausse de la consommation 
  • Une augmentation du coût de la réparation : il va sans dire que les travaux de réparation demandent un gros budget. Si les fuites ne sont pas repérées à temps, les dégâts seront plus importants.
  • Une atteinte à l’hygiène : l’humidité favorise la formation des champignons et des moisissures. Il se peut que vous deviez quitter votre habitation un certain temps en attendant que celle-ci soit complètement assainie.

Besoin d’une intervention pour Fuite d’eau enterré en Île-de-France ?

Pour toute demande de devis n’hésitez pas à nous contacter.


Comment détecter une fuite d’eau enterrée ?

Pour savoir si votre habitation est victime d’une fuite d’eau enterrée, il faut procéder par deux étapes. Premièrement, vous devez faire un diagnostic. Puis, il faut faire appel à des professionnels pour connaître la ou les sources de la fuite.

Identification par vous-même

Le meilleur moyen de découvrir une fuite est de vérifier au niveau de votre compteur. Pour cela, fermez toutes les vannes et les robinets de votre maison. Ensuite, prenez les chiffres affichés sur le compteur. Si l’eau coule toujours malgré que vous ayez fermé les robinets. On peut alors en déduire qu’il s’agit bien d’une fuite d’eau.

Recherche de la fuite par un professionnel

Les professionnels usent de nombreuses techniques pour détecter une fuite d’eau enterrée. Une fois que vous avez diagnostiqué la fuite, vous pouvez contacter un artisan certifié pour qu’il identifie l’emplacement exact de la fuite. Pour ce faire, voici les différentes méthodes qu’il pourrait mettre en œuvre.

  • Le colorant fluorescéine : cette technique consiste à injecter un colorant dans la canalisation après quoi il devient fluorescent en contact de l’air et de l’eau. En effet, la présence de l’air indique qu’il y a un point de fuite.
  • La caméra endoscopique : on envoie une caméra dans la conduite d’eau et celle-ci va filmer tout ce qui se passe à l’intérieur. Grâce aux images fournies par cet appareil, le professionnel pourrait localiser facilement où se situe la fuite. Grâce à cette méthode, on peut aussi relever à temps les autres sources de problèmes qui pourraient endommager la canalisation.
  • La caméra thermique : si la caméra endoscopique ne permet pas de distinguer la fuite, la caméra thermique donne une position plus précise. Cet appareil est équipé d’un capteur à infrarouge qui détecte les variations thermiques. Il émet des signaux et envoie les images de la fuite sur l’écran. Cette méthode convient surtout aux installations de chauffage, plaques chauffantes, chauffe-eau, etc.
  • Le gaz traceur : ce produit est composé d’azote et d’hydrogène : des composants non dangereux. On l’utilise pour les canalisations en métal ou en PVC. On injecte le gaz à l’intérieur de la conduite, puis celui-ci s’échappe par la fissure où il y a une fuite. Les professionnels détectent le gaz à l’aide d’un capteur et localisent le point de fuite rapidement.
  • L’électroacoustique : cette technique consiste à écouter le bruit de la fuite à l’aide d’un micro. Grâce au sifflement émis par la fuite d’eau, les professionnels détecteront des vibrations. Par la suite, ils pourront déterminer la localisation des fissures. Par contre, ces ultrasons ne peuvent pas être entendus à l’oreille, mais ils utilisent un appareil pour les détecter.

Besoin d’une intervention pour Fuite d’eau enterré en Île-de-France ?

Pour toute demande de devis n’hésitez pas à nous contacter.


Qui se charge du paiement de la facture ?

Généralement, c’est le propriétaire qui prend en charge le paiement des factures en cas de fuite d’eau enterrée. Toutefois, le montant peut être divisé entre les occupants du bâtiment (copropriété). Pour cela, il faut aviser le syndic de votre bâtiment avant de faire appel à un professionnel pour l’intervention.   

Quel est le montant pour la recherche de fuite d’eau enterrée ?

La recherche de fuite d’eau enterrée dépend de la société que vous engagez. Le mieux est de faire appel à des spécialistes en recherche de fuite d’eau. Néanmoins, les plombiers peuvent disposer des outils pour la détection des fuites.

Concernant le prix, il dépend de plusieurs critères : la localisation, la configuration de la maison, l’importance des fuites, la technique utilisée, etc.

La loi Warsmann : une solution à la surconsommation

Une fuite d’eau enterrée provoque une surconsommation, donc une hausse de votre facture mensuelle. Heureusement, la loi Warsmann stipule que les fournisseurs doivent vous dispenser des frais de consommation supplémentaires. En effet, si vous êtes abonné au service des eaux, ils devront vous signaler au cas où votre consommation d’eau excède celle de votre usage habituel. Ainsi, vous serez épargné des factures lourdes.

Néanmoins, vous devez répondre à certains critères pour bénéficier de cet avantage.

  • La demande concerne uniquement les particuliers et leur logement personnel. Les locaux commerciaux ne sont pas éligibles à ce programme.    
  • L’origine de la fuite devrait se situer dans une canalisation d’eau potable après compteur. Si les fuites viennent de votre piscine, d’un appareil dans la salle de bain ou d’autres appareils électroménagers, votre requête ne sera pas validée.
  • Dès que vous avez pris connaissance de la fuite d’eau enterrée, vous devez engager un professionnel pour la détection et la réparation de la fuite. À noter que le délai de réclamation est de 30 jours.
  • Au moment de la déposition, vous devez fournir un justificatif de la réparation par un artisan professionnel ou une entreprise en plomberie. Sur cette attestation, la date de réparation et la localisation de la fuite doivent être mentionnées.

Quid de l’assurance habitation ?

Les assurances ne couvrent pas les frais pour la recherche de fuite d’eau souterraine. Sinon, vous devez payer un montant supérieur pour profiter d’une indemnité concernant ce type de sinistre. Par contre, si votre contrat d’assurance couvre le dégât des eaux, vous bénéficiez d’une allocation pour la réparation de vos biens qui sont endommagés par cette fuite d’eau.

Il est toujours prudent d’avertir votre assurance au cas où les dégâts s’avèrent sérieux. Si vous êtes un locataire, l’idéal est d’informer immédiatement votre propriétaire.

Bref, une fuite d’eau enterrée est difficile à repérer sans l’aide d’un professionnel. Vous devez intervenir à temps pour limiter les dégâts qu’elle peut générer.   

Besoin d'une intervention pour Fuite d’eau enterré en Île-de-France ?

Pour toute demande de devis n'hésitez pas à nous contacter.

Aquatraceur,
une entreprise familiale.

Chez Aquatraceur, nous vous assurons des prestations de qualité tout en conservant des tarifs abordables afin que la recherche de fuite soit accessible à tous.

Nous mettons un point d’honneur à entretenir et conserver une bonne relation avec notre clientèle et sommes conscients que c’est ce qui permet notre réputation aujourd’hui.

Nous poussons la recherche de fuite dans toutes les directions possibles faisons un bilan complet de vos canalisations. Pour toute demande de devis et d’intervention, vous pouvez prendre contact avec l’un de nos experts.

Aquatracer
79 Avenue de la République
93170 Bagnolet
[email protected]
Tél : 01 48 66 61 11

Contact

Une question ? Un devis ?
N’hésitez pas, nous répondons à tout heure !